Rouge comme…

2018, le tour de Belle-Ile n’était pas très fourni en vent, ce qui laisse le temps d’admirer les reflets.

Publication postée dans Bloget marqué, , , .

Publier un commentaire

Votre email n'est jamais publié ni partagé. Les champs requis sont marqués *

*
*