Miss Pinson voit loin, elle est probablement partie de la futaie à droite, a traversé une partie du champs et se dit sans doute qu’elle en a encore une bonne partie a traverser lorsque ses pensées s’arrêtent net.

Elle vient de percuter la baie vitrée. Le bruit est sans équivoque, le bec à claqué sur le verre et la tête a suivi dans un bruit sourd. Lorsque je lève les yeux de mon écran je vois un petit nuage de plume dans les rayons du soleil.

Aïe ! Terrible impact.

L’oiseau ne bouge plus… Mais il respire encore. Je l’ai gardé 20 bonnes minutes dans les mains à lui raconter des histoires et lui lisser la plume avant qu’il commence à reprendre ses esprits.

Et puis Miss Pinson a pris son envol. C’était un peu chaotique mais elle a fini par se poser sur le toit.